PROJETS

Projet 1

Informations de base

Concepteur du projet          : Groupe Utalii Kwetu ‘GUK asbl’

Bailleur de fonds                 : Département d’État Américain (Ambassade USA Kinshasa)

Coût total du projet             : 230 000 USD

Nom du projet      :

Projet d’organisation d’un conclave du Bassin du Congo

Statut                     : En Exécution

Objectif du projet :

Réunir les parties prenantes travaillant pour la préservation de la forêt du bassin du Congo et pour le soutien des opportunités économiques pour les communautés locales afin qu’ils présentent des solutions nécessaires pour conserver la forêt tropicale africaine et favoriser la croissance économique inclusive.

Période

– Date de début    : Août 2023

– Date de fin          : Décembre 2024

Lieu                         : Cameroun, Gabon, Guinée Equatoriale, Congo – Brazza et RD Congo.

Bénéficiaires:

100 leaders, parties prenantes dans la conservation de la forêt du bassin du Congo. Les bénéficiaires seront les contacts de l’ambassade, les anciens des programmes d’échange américains, les dirigeants de la société civile, les acteurs du secteur privé et les universitaires venus de Brazzaville, Kinshasa, Libreville, Malabo et Yaoundé.

Pays Cibles

RD Congo, Congo-Brazzaville, Gabon, Cameroun & Guinée Equatoriale.

Description du projet :

Le Conclave du Bassin du Congo vise à mener la conversation autour de la conservation de la biodiversité avec une poignée de dirigeants de la RDC, du Congo Brazza, du Gabon, de la Guinée Equatoriale et du Cameroun. Les participants seront composés d’anciens boursiers des programmes d’échange américain, des dirigeants de la société civile, du secteur privé et des universitaires avec comme point culminant d’amener l’ensemble du public du bassin du Congo dans la recherche conjointe des solutions locales, d’actions locales dans la promotion et la protection de la biodiversité dans la région du bassin du Congo

Le Conclave du bassin du Congo fournira un forum qui permettra aux experts et aux parties prenantes de réseauter au-delà des frontières, de partager les meilleures pratiques et de promouvoir des solutions locales aux problèmes locaux.

Les recherches de pointe entreprises dans divers domaines de la biodiversité, de l’état des forêts du bassin du Congo dans un climat changeant, de l’écotourisme et de la conservation de la biodiversité, de l’engagement communautaire dans la conservation de la biodiversité, des droits des peuples autochtones et de la conservation de la biodiversité, de la conservation et du développement économique, des modèles de gouvernance transfrontalière pour la conservation de la biodiversité, de la transition énergétique juste et équitable… sont quelques-uns des principaux ordres du jour de discussion du Conclave. Ces discussions seront faites à partir de différentes perspectives selon les connaissances et l’expertise respectives des participants.

Le projet est subdivisé en deux phases : les dialogues nationales qui seront caractérisé par une série d’échange réalisés dans les 5 pays cibles où les participants vont évaluer ce qu’ils vont apporter au dialogue régionale (2ème phase) qui regroupera plus de 100 délégués des 5 pays à Kinshasa du 22 au 24 avril 2024.

Projet 2

Informations de base

Concepteur du projet          : Groupe Utalii Kwetu ‘GUK asbl

Bailleur de fonds                 : Département d’État Américain (Ambassade USA Kinshasa), Kwafrika Travel & Kasitu Ecotours

Coût total du projet             : 45 000 USD dont 25 000 USD de l’ambassade des USA

Nom du projet      :

Projet de relance du secteur touristique et d’appui aux efforts de conservation de la nature en RDC par l’éducation

Statut                                     : Clôturé

Objectif du projet :

Relancer le secteur du tourisme et soutenir les efforts de conservation de la nature par l’éducation afin de protéger la forêt tropicale humide congolaise.

Période (phase pilote)

– Date de début    : février 2022

– Date de fin          : janvier 2023

Lieu                        : Est du Congo (ville de Goma et ses environs)

Bénéficiaires:

Écoles : 25 écoles publiques (6 175 enfants)

Niveau d’école primaire visé : Niveau inférieur uniquement (1ère et 2ème année)

Volet du projet :

 

L’objectif de ce projet est de relancer le secteur du tourisme et de soutenir les efforts de conservation de la nature au Congo par l’éducation. L’objectif final est de contribuer efficacement au maintien de l’équilibre global des écosystèmes et de faire du tourisme un pilier du développement durable et inclusif dans le pays.

Composante 1. Renforcement des capacités des inspecteurs et des enseignants en matière de tourisme et de protection de l’environnement

Composant 2. Dotation de 25 écoles en matériel scolaire sur la conservation de la nature

Composante 3. Sensibilisation de la population du Nord-Kivu à la protection de l’environnement

Composant 4. Organisation annuelle d’expéditions d’apprentissage et de concours scolaires pour choisir nos champions verts parmi les écoles du programme

Composant 5. Campagnes de reboisement avec les enfants dans des écoles sélectionnées.

 

Le projet est majoritairement financé par le département d’État américain dans sa phase pilote, son principal pilier est l’éducation qui est un élément fondamental de l’engagement du gouvernement américain en faveur d’un partenariat privilégié pour la paix et la prospérité (PP4PP) avec la RDC. En outre, le projet soutient l’engagement des États-Unis à travailler aux côtés de la RD Congo pour protéger la forêt tropicale humide congolaise et ses aires protégées dans le cadre de l’aspect préservation du partenariat privilégié entre les États-Unis et le Congo.

Projet 3

Informations de base

Concepteur du projet          : Groupe Utalii Kwetu ‘GUK asbl

Bailleur de fonds                 : En cours de recherche de financement

Partenaire d’ exécution      : ULPGL – Goma et ULB – Bruxelles

Coût total du projet             : 80 000 USD

Nom du projet      :

Université Des Enfants ‘UDE’

Statut                                     : Recherche de financement en cours

Objectif du projet :

La valorisation du capital humain congolais par un programme novateur qui appui l’éducation de l’enfant congolais.

Période (phase pilote)

– Date de début    : Janvier 2025

– Date de fin          : Décembre 2026

Lieu                        : Ville de Goma

Bénéficiaires:

Écoles : 3 000 enfants d’écoles publiques et privées

Niveau d’école primaire visé : Éducation de base (1ère jusqu’en 8ème)

Volet du projet :

  • Objectif principal : La valorisation du capital humain congolais par un programme novateur qui appui l’éducation de l’enfant congolais.
  • Objectif spécifique :
    • Organiser 30 ateliers atteignant chacun 100 enfants par ateliers. Au total 3000 enfants atteints par nos ateliers d’ici fin 2026
    • Toucher 3000 enfants congolais en le rendant porteur des solutions en développant leur sens d’observation, de questionnement, de recherche et d’initiative
    • Promouvoir une égalité de chance à travers une mixité sociale et de genre en atteignant un minimum de 1500 filles sur un total de 3000 bénéficiaires.
    • Transmettre les connaissances de 150 professeurs / chercheurs à des milliers d’enfants bénéficiaire de nos ateliers. Ainsi, fédérer les connaissances universitaires au service du développement de la société congolaise

A travers le projet nous envisageons organiser des ateliers pédago-ludique pendant les périodes de détentes suivant le calendrier scolaire des écoles primaires en RDC. Les ateliers seront répartis sur 4 grands thèmes :

  • Santé & l’environnement (1): face des nombreux problèmes sanitaires (Ebola, Polio, covid19,…) dans le pays, vu la position qu’occupe la RDC dans le maintien de l’équilibre mondial des écosystèmes, vu le taux de déforestation de la forêt du bassin du Congo, l’éducation environnemental dès le bas-âge est importante en RDC. Il est important que les enfants grandissent avec une certaine culture pour protéger l’environnement, le sol, les eaux, les airs, les forêts, etc. Les ateliers sous ce thème viseront en fait à répondre à ce souhait-là.
  • Entrepreneuriat (2) : Malgré toutes les initiatives prises par les pouvoirs publics pour faire face au problème de chômage des jeunes, l’employabilité de ces derniers semble jusqu’à présent une équation non résolue. Ainsi, l’entrepreneuriat est la solution idoine pouvant permettre la création des emplois et des richesses. Ce dernier est donc un marché de forte adhésion sociale dans la plupart des économies africaines.
  • Peacebuilding (3) : Une catégorie de thèmes se focalisera à l’initiation des enfants à la culture de la paix, car c’est à cette génération des enfants de prendre des actions qui iront dans le sens de rejeter tout esprit de tribalisme, de haine et de conflits. Ces ateliers auront pour but de d’inculquer aux enfants des valeurs, attitudes, comportements et modes de vie qui rejettent la violence et préviennent les conflits en s’attaquant à leurs racines par le dialogue et la négociation entre les individus